Acerca de

Rejeanne%20and%20cruiser%20car_edited.jp

Au service de notre ville - 

 

Francais

Je suis mère d’une fille de 11 ans, je suis mariée et je suis fille d’un propriétaire d’entreprise de ma circonscription. Je ne suis pas une politicienne de carrière, mais une femme qui a beaucoup d’expérience et de cran, et qui est en quête d’une communauté et d’un pays sûrs et prospères.

J’ai grandi et fait mes études au cœur du quartier francophone de Saint-Boniface. Résidente de ma circonscription depuis plus de 35 ans, je suis fière de mon patrimoine métis francophone. Je parle aussi couramment le français et l’anglais.

J’ai travaillé à l’Hôpital Saint-Boniface avant de devenir policière, poste que j’occupe depuis 27 ans.

J’ai été au service de la circonscription en tant que patrouille en uniforme et détective. J’ai œuvré au sein de l’Unité des crimes sexuels, et j’ai contribué à la résolution d’une affaire concernant les femmes et filles autochtones disparues et assassinées au Manitoba.

L’un des faits saillants de ma carrière a été de siéger au Comité consultatif de Winnipeg, ville sûre à titre de partenaire de l’Initiative mondiale « Des villes sûres et des espaces publics surs » d’ONU Femmes.

Récemment, j’ai été invitée à témoigner devant le Comité permanent de la condition féminine de la Chambre des communes au sujet des répercussions de la COVID-19 sur les femmes.

Je suis la seule candidate à avoir servi au sein de l’Association conservatrice de Saint-Boniface – Saint-Vital du Parti conservateur du Canada, ce qui témoigne de mon engagement envers cette circonscription.

Je suis analyste/agente du renseignement et j’ai reçu ma formation au Collège canadien de police. J’ai été détachée auprès du Service de renseignements criminels Manitoba. J’ai travaillé dans le domaine des gangs, du crime organisé et du trafic d’armes à feu illicites.

Grâce à mon expérience des gangs et du crime organisé, je suis devenue porte-parole et conseillère pour les organismes gouvernementaux et sans but lucratif qui ont pour mission d’empêcher les jeunes à risque de se joindre à un gang.

J’ai acquis une solide expérience dans l’élaboration de politiques publiques au sein de la Division du développement et du soutien organisationnel du Service de police de Winnipeg.

Il me fait grand plaisir d’être la voix des groupes qui n’en ont pas – les marginalisés, les sans-abri et les personnes qui sont la proie des criminels. Je travaille actuellement en première ligne dans l’un des secteurs les plus achalandés et violents de la ville, sinon du Canada.

Je suis fière d’avoir participé à un comité directeur composé de 34 dirigeants communautaires et gouvernementaux créé pour élaborer une stratégie visant à mettre fin à l’itinérance fondée sur le sexe à Winnipeg. Il s’agit d’une première du genre au Manitoba, peut-être même au Canada.

Je crois qu’il faut traiter tout le monde avec respect et dignité, et servir avec la plus grande intégrité et éthique. Je suis honorée d’avoir reçu du gouverneur général du Canada un prix pour service exemplaire, et d’avoir récemment été nommée pour une mention élogieuse parce que j’ai sauvé la vie d’une personne qui a fait une surdose de fentanyl à Saint-Boniface.

Serving our City

 

 

 

 

 

I am a mother of an 11-year-old daughter, wife and the daughter of a business owner in the riding. I am not a career politician but rather a woman with a lot of experience, grit and a passion for a safe and prosperous community and country.

I grew up in the heart of Saint Boniface French Quarters, where I attended school and graduated. Living in the riding for over 35 years, I am proud of my Francophone Metis heritage. I am also fluent in French and English.

I worked at St Boniface Hospital before becoming a police officer for the past 27 years.

I served the riding in uniform patrol and a detective capacity. I worked in the Major Sex Crimes Unit and worked on solving one of Manitoba Missing and Murdered Indigenous Women and Girl (MMIWG)cases.

One of my career highlights was serving on the Winnipeg Safe Cities Advisory Committee as a Partner in the UN Women Safe Cities and Safe Public Spaces Global Initiative.

Recently, I was invited to testify at the Status of Women Committee at the House of Commons regarding the impact Covid19 has had on women.

I am the only nominee to have served on the Saint Boniface Saint Vital Conservative Party of Canada Electoral District Association, showing my commitment to the riding.

I am an Intelligence Analyst/Officer, having been trained at the Canadian Police College. I was seconded to the Criminal Intelligence Service Manitoba. My portfolios included gangs, organized crime and trafficking of illicit firearms.

With my experience on gangs and organized crime, I became an advocate and advisor for organizations, government and not-for-profit agencies to prevent at-risk youth from entering gang life.

I have real experience developing public policy, working in the Organizational and Development, Strategic Initiatives Unit for the Winnipeg Police Serve.

I have a passion for being the voice for those without one—the marginalized, homeless and those who fall prey to criminals. I am currently working on the front line in one of the city's busiest and most violent areas, if not in Canada.

I am proud to have participated on a steering committee of 34 community and government leaders to develop a strategy to end gender-based homelessness in Winnipeg. A first of its kind in Manitoba and believed to be in Canada.

I believe in treating all with respect, dignity and serving with the utmost integrity and ethics. I am honoured to have received from the Governor-General of Canada an exemplary service award and recently nominated for a Commendation for saving the life of an individual who overdosed on fentanyl in Saint Boniface.